Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Politique N'est Pas Une Fin En Soi, Elle N'est Que L'outil Nécessaire À L'équilibre Du Monde.

  • : Le blog de cronos
  • Le blog de cronos
  • : Ici le politiquement correct et la langue de bois sont définitivement bannis, la droite et son extrême y sont honnies, la pseudo gôche de la rue de Solférino y est moquée, la vraie gauche y est chez elle, celle des citoyennes et citoyens du monde qui rêvent d'humanisme et de liberté. Nous ne pourrons connaître la paix et le bonheur tant que nous n’aurons pas éradiqué l'oligarchie financière et les prédateurs que sont les banques internationales.
  • Contact

Recherche

Pages

14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 16:10
groupe Ahrar Al-Sham

groupe Ahrar Al-Sham

 

 

 

Un accord avait été pris entre les troupes gouvernementales et les forces syriennes rebelles pour un cessez-le-feu, ce lundi.

 

12 septembre 2016, au soir, rupture en différents points d’un chimérique cessez-le-feu.

 

L’armée syrienne progresse en Lattaquié.

 

L’avortement d’un cessez-le-feu (CLF) à l’échelle nationale.

 

Sur proposition de la Russie et des USA, un CLF de 7 jours devait commencer ce lundi, à 16,45 h. Damas avait spécifié qu’il ne concernait que les armées syriennes rebelles et ne s’appliquait pas aux mercenaires étrangers.

 

Les USA n’ont fait aucune déclaration à ce sujet.

 

Mais les « rebelles modérés » (qui sont soutenus par les USA) REJETTENT OFFICIELLEMENT le cessez-le-feu à l’échelle nationale.

 

Ahrar Al-Sham est l'un des plus grands groupes de djihadistes syriens. Malgré ses opinions radicales, le groupe est souvent appelé l’ "opposant modéré " par les médias occidentaux et est soutenu par les Etats-Unis.

 

Le 12 septembre, le leader adjoint de Ahrar al-Sham, Abo Ammar al-Omar a publiquement rejeté la proposition de cessez-le feu. Selon al-Omar, le problème est que le cessez le feu va exclure de l’accord certains groupes syriens "d'opposition " ... par exemple le Jabhat Fatah al- Sham (anciennement Jabhat Al Nusra), groupe terroriste et d'autres filiales d’Al -Qaïda en Syrie.

 

Harakat Ahrar Al-Sham, un des plus grands groupes de terroristes syriens, a rejeté le cessez-le-feu ainsi que le projet d'accord qui mettrait fin à toutes les hostilités entre les factions non-terroristes à l'intérieur du pays, ainsi que l’a rapporté le quotidien Al-Arabiya News dimanche. Le porte-parole de Ahrar Al- Sham "Abu Yousif Al- Muhajar», a déclaré dimanche que ce cessez-le feu est «inacceptable», car il renforce les forces prétendument pro-gouvernementales. Si cela est vrai, cela va probablement nuire à la fragile stabilité nécessaire pour mettre en œuvre l'accord proposé sur le terrain avec l’Islam.

 

Les combats continuent à faire rage, sur tout le territoire syrien.

 

L’aviation russe continue ses harcèlements.

 

Damas, Syrie (19:05 ) à 19:00 h.( Damas Time). Le cessez-le-feu a commencé au milieu d'une offensive rebelle dans le sud et un échange de missiles dans le nord.

 

Le 12 septembre, les loyalistes se sont emparés d’un groupe de villages dans les régions du nord-est et nord-ouest de la province et ont terminé la journée en repoussant l'alliance terroriste hors des montagnes stratégiques d’Al-Ra'i. Le contrôle des montagnes d'Al-Ra'i permet aux forces pro-gouvernementales de dominer la campagne de la province d'Idlib et le village stratégique de Kabani.

 

Les forces pro-gouvernementales ont également pris d'assaut les sommets d’El Kabbani à proximité de Jabal Hassan Al- Ra'i, de Tal Haddadeh et de Jabal Tufahiyah. À la suite de ce mouvement, l'armée syrienne et ses alliés ont pris Jabal Hassan Al- Ra'i et Jabal Al- Tufahiyah. Cependant, ils ont été incapables de pousser les terroristes hors de Kabani. D'autres tentatives pour le faire sont attendues dans l'avenir le plus proche.

Pendant ce temps, des rapports ont été publiés annonçant que le groupe Jabhat Fateh Al-Sham avait accepté de céder au gouvernement syrien le dernier district terroriste contrôlé de Homs, Al-Wa'er. L'accord comprend le transport de 300 djihadistes et de leurs familles dans la campagne au nord de la province de Homs.

 

Sources : South Front, Al Masram News et Deutsche Wirtschaft’s Nachrichten.

 

******************

Daesh n’a pas pour but la paix. La guerre est devenue une sorte de sacrifice permanent à une sombre divinité chtonienne sans rapport avec l’Islam, sorte de Baal ou de Moloch.

Partager cet article

Repost 0
Published by Carol Deby - dans Moyen-Orient
commenter cet article

commentaires