Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Politique N'est Pas Une Fin En Soi, Elle N'est Que L'outil Nécessaire À L'équilibre Du Monde.

  • : Le blog de cronos
  • Le blog de cronos
  • : Ici le politiquement correct et la langue de bois sont définitivement bannis, la droite et son extrême y sont honnies, la pseudo gôche de la rue de Solférino y est moquée, la vraie gauche y est chez elle, celle des citoyennes et citoyens du monde qui rêvent d'humanisme et de liberté. Nous ne pourrons connaître la paix et le bonheur tant que nous n’aurons pas éradiqué l'oligarchie financière et les prédateurs que sont les banques internationales.
  • Contact

Recherche

Pages

23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 17:50

Un constat dur et amer peut être fait dès maintenant concernant les tenants et aboutissants des préoccupations des femmes et des hommes politiques toutes couleurs et toutes nuances confondues, l'époque veut que les stéréotypes et clichés divers les concernant soient balayés par la banalisation des rapports et des interconnexions d'un clan à l'autre et d'une chapelle au temple d'en face, il est devenu d'une évidence absolue que nul, aussi convaincu soit-il, n’y échappe et n’y déroge. C'est le résultat de 30 ans de soumission au néolibéralisme et à son oligarchie aveugle et démoniaque.

 

Nous assistons dans ce moment de pré-campagne à des ajustements contre nature, des liaisons dangereuses et des prudences malsaines. Les uns s’interdisent de court-circuiter de futures alliances probables, ou improbables, ceci en ménageant des personnages suintants l'impuissance ou l’impunité. D’autres usent d’une langue à géométrie variable essayant vainement de concilier l’inconciliable, langue quelque fois nommée de bois,que bien évidemment ils se défendent d’utiliser avec une drôlerie pathétique. Et enfin, personne n’est capable d’assumer son idéal et ses convictions sans y mettre moult freins et d’a priori. Même les démiurges de "la fureur du temps" sont piégés par leurs propres démesures.

 

Quant à celui qui pérore en poussant fort et haut la voix, droit sur ses ergots, le nez dans les écrits de son nègre, pour remettre en question des affirmations hier défendues sans plus de convictions qu’aujourd’hui, et qu’on peut taxer de girouette dotée d’une grande constance dans la bêtise, et, d'une incroyable virulence dans les oukases scandaleuses.

 

Finissons par ceux et celle qui par opportunisme, facilité, atavisme et calcul disent aux gens ce qu’ils souhaitent entendre et croire, c’est à dire l’irrationnel tel que la xénophobie ou la souveraineté française, alors que la France est  plongée dans un maelstrom mondialisé dont la survie ne peut s'envisager que dans l'union d'une Europe restant à construire, ce sont les hérétiques du moment, et pour autant leur gouaille les propulse hors des chapelles et des temples, et leur assure l'écoute des perdus, des sans grades et des laissés pour compte.

 

Ceux qui de bonne foi pensent que l’humanité est plus importante qu’une quelconque gloire, ceux là s’éloignent définitivement du prestige égotique de la charge tant convoitée de Président-Monarque, charge marquée depuis 30 ans par la trahison et la folie.

 

Pour conclure toutes connes ou tous cons bien nés et bien pourvus, ayant fait l'ENA ou suivi un cursus équivalent peuvent se prévaloir au doux tourments des subalternes de cour, qui convoitent et intriguent pour acquérir un ministère ou à défaut un maroquin de sécrétaire, charges semble-t-il tellement nourricières, et permettant d'honorer père et mère dans une digne lignée de décadence assurée.

Partager cet article

Repost 0
Published by cronos
commenter cet article

commentaires