Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Politique N'est Pas Une Fin En Soi, Elle N'est Que L'outil Nécessaire À L'équilibre Du Monde.

  • : Le blog de cronos
  • Le blog de cronos
  • : Ici le politiquement correct et la langue de bois sont définitivement bannis, la droite et son extrême y sont honnies, la pseudo gôche de la rue de Solférino y est moquée, la vraie gauche y est chez elle, celle des citoyennes et citoyens du monde qui rêvent d'humanisme et de liberté. Nous ne pourrons connaître la paix et le bonheur tant que nous n’aurons pas éradiqué l'oligarchie financière et les prédateurs que sont les banques internationales.
  • Contact

Recherche

Pages

7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 19:02


Vous vous évertuez à dire que "l'urgence est que la BCE prête à 1% aux états", je ne vois pas pourquoi vous insistez sur ce thème qui n'est qu'un rêve tant que la Front de Gauche ne sera pas au pouvoir, car vous savez très bien que personne hormis vous ne contraindra la BCE a le faire (sauf l'Allemagne pour elle même).

 

Pour que ce vœux (car il s'agit pour l'instant d'un vœux) puisse se réaliser, il faut que la France remette en cause le traité de Lisbonne et de fait celui de Masstricht, d'une manière ou d'une autre, c'est vous qui en déciderez le jour venu, et redonne à sa Banque Centrale d'État (Banque de France) la capacité à financer l'état français sans intérêts en abrogeant la loi d'octobre 1973 dite "loi Rotschild".

 

Vous ne dites pas, par contre, que la France doit se mettre en refus de paiement d'une dette illégitime, nous avons, à ce que l'on cite comme chiffre, emprunté 1650 milliards d'euros, que nous en avons remboursé 1450 (intérêts compris), nous restons donc pour équilibrer la balance à devoir 200 milliards et non pas les 1900 que les banques et marchés financiers nous réclament, 200 milliards représente, à peu de chose près, les cadeaux fait par Nicolas Sarkozy à la bande du Fouquet's, logiquement il faut donc demander à ces messieurs d'en assurer le paiement, ils peuvent le faire sans conteste ; quant aux 1700 milliards de différentiel soit des intérêts indus, le peuple français au travers de son état n'a nullement à l'honorer au regard d'une loi scélérate (loi de 1973) et d'un traité ignominieux et mensonger (Maastricht).

 

Les 50 milliards annuel du "service de la dette" (appellation ô combien fallacieuse) serait à n'en pas douter bien utilisés dans le "service de la société" enseignement, sécurité sociale, retraites, soutiens aux plus démunis, etc

Partager cet article

Repost 0
Published by cronos
commenter cet article

commentaires