Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Politique N'est Pas Une Fin En Soi, Elle N'est Que L'outil Nécessaire À L'équilibre Du Monde.

  • : Le blog de cronos
  • Le blog de cronos
  • : Ici le politiquement correct et la langue de bois sont définitivement bannis, la droite et son extrême y sont honnies, la pseudo gôche de la rue de Solférino y est moquée, la vraie gauche y est chez elle, celle des citoyennes et citoyens du monde qui rêvent d'humanisme et de liberté. Nous ne pourrons connaître la paix et le bonheur tant que nous n’aurons pas éradiqué l'oligarchie financière et les prédateurs que sont les banques internationales.
  • Contact

Recherche

Pages

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 14:54

 

Le problème récurrent de l’immigration et des “sans papiers” en France doit être réglé dans les plus bref délais, de manière humaine. 

 

Nous comprennons l'angoisse de vivre dans l'insécurité du lendemain, qu’elle soit alimentaire ou de devenir, nous ne pouvons pas admettre la pratique de l’immigration en France telle qu’elle se pratique aujourd’hui. Si nous voulons sauvegarder notre capacité à accueillir correctement les immigrants licites c’est à dire les demandeurs d’asile politique ou les porteurs de visa d’entrée et de séjour en France, nous devons changer et faire respecter nos lois.

 

Nous devons abroger et redéfinir les lois successives créer depuis 2002 et notamment le Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (Ceseda) en France, nous devons faciliter le renouvellement de la carte de séjour.

 

Nous ne pourrons plus accepter les personnes entrant illégalement en France, elles sauront pertinemment qu'elles violent les lois françaises sur l'immigration en ne faisant pas la demande préalable d’un visa d’entrée et de séjour, elles seront donc reconduites à la frontière européenne (espace shengen) la plus proche de leur pays d’origine. Le délit de passeur clandestin sera punit aussi fortement que celui de la drogue.

 

Les familles ne seront pas acceptées en tant qu’immigrant sur le territoire français, à l’exception des demandeurs d’asile politique, seul les immigrations individuelles auront droit au visa pour l’obtention d’une carte provisoire de séjour à l’entrée du territoire français.

 

Nous devons rendre l’enseignement rudimentaire de la langue française obligatoire pour tout immigré faisant la demande d’une carte de séjour, une carte provisoire leur étant remise à l’entrée du territoire, une fois les rudiments indispensables acquis (passage d’un examen oral) la carte de séjour temporaire leur sera remise, la carte de séjour valable 5 ans sera remise au vue d’un contrat de travail. 

 

Une régularisation des immigrés sans papier sera faite, afin de mettre en place la politique d’immigration nouvelle et ainsi arrêter le flot continu des immigrants clandestins ; une carte de séjour de 5 ans sera remise aux titulaires de contrat de travail, et, une carte temporaire (valable 1 an) sera remise à ceux n’ayant pas de contrat de travail, il leur sera fait une proposition financière de “retour au pays d’origine” équivalent à un an de salaire de base dans leur pays d’origine, sans possibilité de demande de visa avant 5 ans.

 

Nous devons proscrire tout emploi «au noir» et faire une guerre incessante aux employeurs en infraction et leur faire payer des amendes très importantes dissuadant de ce fait toute récidive, pour l’emploi d’une personne “sans papiers” et donc illégale, l'amende sera égale à 5 ans de salaire minimal avec les charges en sus par emploi (ex : un smic = 117 450 euros d’amende), les inspections du travail étant chargées de leur application sans avoir à en référer à un tribunal quelconque. L’argent reçu de ces amendes permettra le paiement des “retour au pays” et des remises aux frontières.

 

Tout immigrant titulaire d’une carte de séjour temporaire bénéficiera durant 1 an :

- de l'accès aux soins gratuits par l’Aide Médical d’Etat (AME)

- de l’hébergement gratuit dans des centres d’accueil répartis par bassin d’emploi

- du Revenu de Solidarité Active (RSA)

 

Tout immigrant titulaire d’une carte de séjour temporaire n’ayant pas trouvé de travail sous contrat dans un délais d’un an perdra l’acquis de ce permis de séjour et sera reconduit à la frontière européenne (espace shengen) la plus proche de son pays d’origine.

 

Le renouvellement de la carte de séjour de 5 ans sera accompagné d’une autorisation de regroupement familial, celui-ci sera possible dès 3 ans de présence sur le territoire français pour les enfants mineurs directs et l’épouse (la polygamie étant interdite en France), sous la condition d’un emploi stable et d’un CDI.

 

La nationalité française pourra être acquise à tout demandeur ayant au minimum 5 ans de présence en France, et ayant un casier judiciaire vierge,  les enfants d’immigrés nés en France acquièrent automatiquement la nationalité française.

 

Le droit de vote aux élections locales et acquit à tout immigré ayant 5 ans de présence sur le territoire français et au minimum 3 ans sur la commune d’inscription électorale.

 

La haine, la peur de l’étranger, la chasse à l’immigré, doivent cesser en France, notre terre est celle de l’accueil et de la tolérance, c’est notre histoire et notre grandeur.

 

 

 

 

par Cronos

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cronos
commenter cet article

commentaires