Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Politique N'est Pas Une Fin En Soi, Elle N'est Que L'outil Nécessaire À L'équilibre Du Monde.

  • : Le blog de cronos
  • Le blog de cronos
  • : Ici le politiquement correct et la langue de bois sont définitivement bannis, la droite et son extrême y sont honnies, la pseudo gôche de la rue de Solférino y est moquée, la vraie gauche y est chez elle, celle des citoyennes et citoyens du monde qui rêvent d'humanisme et de liberté. Nous ne pourrons connaître la paix et le bonheur tant que nous n’aurons pas éradiqué l'oligarchie financière et les prédateurs que sont les banques internationales.
  • Contact

Recherche

Pages

8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 11:02

Après l'annonce tonitruante par Nicolas Sarkozy de la privatisation de l'éducation nationale déguisée en réforme, nous constatons avec effarement le silence assourdissant du Parti Socialiste et de son candidat François Hollande, cela signifie que ce dernier va entériner les massacres réalisés par la droite digne représentante de l'oligarchie financière. Cette nouvelle réforme faisant bien sûr partie du plan de privatisation de tous les services publics, que la sociale démocratie pérennisera sans aucun scrupule. Souvenons nous des paroles de Mr Alain Juppé premier ministre de Jacques Chirac "…nous privatiserons tout ce qui n'est pas régaliens …", le plan s'exécute comme prévu, c'est bien pour cela que Nicolas Sarkozy ce précipite pour faire acter cette nouvelle réforme par l'assemblée nationale sachant pertinemment que François Hollande, s'il gagne, ne remettra pas en question cet acquis pour les libéraux. Soyons attentifs à la position que prendra le Sénat, assemblée aujourd'hui sous la coupe du Parti Socialiste. 

 

Cette énième réforme étant conjuguée au futur immédiat, la mise sur le marché de l’argent roi, va voir naître des appels d'offre à moitié cachés et déjà certains (éditeurs, opérateurs audiovisuels -succursales de TF1 - grands groupes d'écoles privées, …) sont dans les starting-blocks prêts à fourguer des méthodes style "éducation-training" et autres "packages de formation" divers et variés prédigérés ; il ne suffira plus que de mettre des garde-chiourmes sans diplômes excessifs dans les salles de classe surchargées, mais ayant de bons muscles et sachant faire régner l'ordre. L'éducation des élites étant faite par les écoles privées confessionnelles qui parallélement grossiront et deviendront payantes avec les meilleurs professeurs, et, maîtres pour le primaire. Enseignement à deux vitesses, comme pour le reste, santé publique, justice, logement, etc…

 

Nous devrions remercier Nicolas Sarkozy pour cette initiative, car enfin nous allons constater, si les syndicats se réveilleront enfin de leur torpeur estivale (rien de bien flagrant depuis l'été dernier) ou s'ils sont définitivement inscrits aux abonnés absents. Nous devrions voir et entendre les syndicats de l'enseignement public appeler à la mobilisation générale et à la grève immédiate. Nous allons voir si les salariés du corps de l'enseignement public, à savoir les profs et les instituteurs et trices, ont quelque chose d’enraciné au cœur et aux tripes, à savoir (là aussi) leur vocation ou métier (selon les uns ou les autres). Personne n'est sans savoir que le corps de la fonction publique de l'Éducation Nationale, et ses syndicats, représente le gros des troupes du PS, y aurait-il des consignes données ? Y aurait-il là aussi collusion ? Argumentation développée par une de mes voisines professeur à l'Éducation Nationale, "si nous faisons grève, l'on nous supprime les heures supplémentaires de la semaine dés le premier jour de grève, j'ai 3 heures supplémentaires par semaine, je n'ai pas envie de perdre 120 euros en plus !", je vous laisse faire le calcul, j'ai rien contre leurs salaires, ils ne les volent pas, mais tout de même !…

 

Nous pouvons aussi constater que le problème de la dette ne semble pas concerner énormément de monde, le silence radio ou les approximations à son sujet font sérieusement rêver ! … Alors que l'euro et les banques sont dans le rouge et le collimateur des agences de notations, les nantis s'étant bien goinfrés pendant les fêtes, rien d'autre n'a d'importance dans ce monde* de jouissance qui nous entoure, et pourtant !…

 

Si les banques sont en train de stocker des centaines de milliards d'euros tous les jours, c'est qu'il ya du souci à se faire, non ? ? ?

 

D'ailleurs est ce un hasard si nous n'entendons pas plus que cela s'exprimer ici ou là notre camarade Jacques Généreux, il en va de même de l'écologie qui entend distinctement Martine Billard ? Ce sont pourtant bien ces deux là qui seraient censés nous informer et divulguer les raisons de nos engagements réciproques, non ? ? ?

 

*Erreur et sacrilège, j'oubliais les SOLDES …

 

 

par Cronos

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cronos
commenter cet article

commentaires