Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Politique N'est Pas Une Fin En Soi, Elle N'est Que L'outil Nécessaire À L'équilibre Du Monde.

  • : Le blog de cronos
  • Le blog de cronos
  • : Ici le politiquement correct et la langue de bois sont définitivement bannis, la droite et son extrême y sont honnies, la pseudo gôche de la rue de Solférino y est moquée, la vraie gauche y est chez elle, celle des citoyennes et citoyens du monde qui rêvent d'humanisme et de liberté. Nous ne pourrons connaître la paix et le bonheur tant que nous n’aurons pas éradiqué l'oligarchie financière et les prédateurs que sont les banques internationales.
  • Contact

Recherche

Pages

5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 15:25

Les temps gris et maussade invitent à la réflexion, discutant du comment s'en sortir, du marasme actuel, il devient évident que cela se fera par la décroissance, elle sera la seule forme réaliste de sauvegarde de notre planète Terre, il ne s'agit plus de faire des économies, mais bien d'entrer dans une autre façon de vivre et d'adopter volontairement des comportements un peu plus austères que ceux qui nous président aujourd'hui.

D'autre part, il serait temps d'appeler un chat un chat, à savoir que droite ou gauche de gouvernement, et où que ce soit sont taxés de néolibéralisme alors qu'en réalité ce sont des valets du fascisme et des fascistes, que d'autre part la démocratie est le cache sexe de ces mêmes fascistes. Les fascistes sont déjà au pouvoir, mais dans l'arrière scène, ils tirent les ficelles comme dans un théâtre de marionnettes.

Profitons des révélations que l' alerteur Snowden fait, quoique le mot révélations n'est pas juste dans la mesure où il n'y a que les imbéciles heureux qui n'étaient pas au courant des pratiques d'espionnage des fascistes étasuniens, rappelons nous de l'épisode "Échelon", quand je dis que l'on vit dans un monde d'amnésiques et de ruffiants ; bon, profitons donc de la mise en lumière de l' hypocrisie de Monsieur Obama et de son administration, car lui le pauvre pantin ne fait que ce que les fascistes de wallstreet et du texas lui disent de faire.

Le fascisme* est présent depuis très longtemps dans notre époque moderne, il l'est depuis que la révolution française une nuit de 4 août décréta que les privilèges et les droits du sang étaient abolis, dés lors, le fascisme moderne est né, ce pauvre con de Coppé à peur qu' elle ne se réitère, et il a raison le taré, elle va se réitérer dans les plus brefs délais.

Les vieilles familles aristocratiques et celles des nouveaux riches du début du XXè siècle ainsi que les grands financiers capitalistes sont fascistes, la représentation du fascisme est plus ou moins visible, les fascistes aiment à se cacher derrière une représentativité démocratique, mais il est clair qu'ils ne sont absolument pas démocrates, bien au contraire, aux USA ils ont grâce en grande partie au Maccarthysme, une des facettes les plus terrible du fascisme, pu réduire la représentation politique du pays à deux blocs, ils ont imposé le bipartisme qui en réalité se ressemble comme deux gouttes d'eau, les républicains comme les démocrates, Obama le confirme en ce moment, sont au service des fascistes et les USA ne sont que le décor carton-pâte de la démocratie, c'est la plus grande supercherie qui puisse exister aujourd'hui, en concurrence avec la France est sa vitrine "Pays des droits de l'homme".

La démocratie est morte-née depuis bien longtemps (4 août 1789), et les gens qui s'imaginent y vivre ne sont que de pauvres idiots !…
Aujourd'hui en France, c'est le FN qui affiche sa nature fasciste, mais il n'est que la cheville ouvrière des vrais fascistes qui eux se cachent derrière une image de respectabilité, les soldats du FN sont soutenus par eux, au travers de leur presse et des médias qui leur appartiennent en quasi totalité, nous en sommes les témoins quotidiens.

Le seul moyen de combattre un fasciste est de le supprimer, de l'anéantir, de le tuer, de l'écraser comme un cancrelat qu'il est, le restant est et restera de la pure littérature, et encore de mauvaise facture.

Tous les partis politiques qui préconisent la lutte contre le fascisme dans le respect de la loi républicaine et de la démocratie font parti du complot, de la droite à l'extrême gauche comprise.

La révolution française de 1789 n'est pas achevée, il est l'heure de terminer ce que nos ancêtres ont entamé en 1793, il est temps de mettre la démocratie en lieue est place du fascisme et de restituer aux peuples du monde la place qu'ils auraient toujours du occuper, celle que la démocratie lui détermine.

Que vive enfin la révolution, la révolution populaire.

 

* Définition : toute doctrine tendant à instaurer un état nationaliste, corporatiste et autoritaire

Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 15:12

 

De quelle démocratie parle-t-on ?

 

Celle qui fut, celle qui n'est plus ou celle qu'il adviendrait de remettre au jour … Car à l'évidence nous ne sommes plus en démocratie ! Comment voulez vous que la liberté d'expression ou de non expression soit respectée dans ce cas ?

 

Nos fondamentaux sont totalement pervertis, aujourd'hui ; ce matin sur France Inter une personne retraitée brossée le poil de la bête dans le bon sens (Marine Le pen, invitée de Patrick Cohen) et cette personne que je ne qualifierais pas, ayant trop peur de me salir la bouche, demandait à sa nouvelle idole comment elle comptait non pas faire respecter l'ÉGALITÉ, mais l'ÉQUITÉ ; tout est dit dans ce parallèle.

 

Une de mes amies me disait dernièrement : Les électeurs qui votent pour elle en croyant choisir la voie d’un avenir radieux, s’ils ont une once de lucidité, se rendront compte que c’est vers un état totalitaire que la charmante Walküre veut entraîner la France.

 

Ce à quoi je lui ai répondu, ne crois tu pas que les électrices et électeurs du Front National donc de Marine Le Pen ne soient pas au fait que ce parti est fasciste et dictatorial, moi je penses qu'elles et ils le savent parfaitement, que c'est en toute conscience et connaissance de cause qu'ils votent pour cette mouvance, pourquoi… me diras-tu ? Parce qu'ils ont peur de perdre le peu qu'ils ont pu acquérir, car ce sont pour l'essentiel de petites gens peu éduqués ayant peurs qui votent pour ces salopards ; revisite l'histoire de l'Italie sous Mussolini, et tu constateras que ce sont ces gens là qui l'on amené au pouvoir, cela est vrai pour d'autre dictature fasciste ailleurs dans le monde ; comme j'aime à le dire l'histoire hoquete et se répète à loisir, nous sommes en plein dedans.

 

La seule réponse à avoir est la révolution civile, la guerre civile comme en Espagne, aucune organisation politique ne résoudra cette problèmatique, seulement après nous pourrons agir politiquement, mais seulement après !…

 

Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 15:07

L’extrême droite se croit tout permis.

Non seulement ils se croient tout permis, mais en plus la police et la justice française les épaulent et le leur permettent, un flash BFMTV vient de tomber avec pour info que contrairement à ce qui a été dit c’est Clément Méric qui a agressé le facho Esteban, celui-ci se serait défendu à «main nue», donc le juge estime que la mort de Clément Méric est accidentelle ; ce sont de soit disantes images d’une caméra de la RATP qui prouve les faits.

J’ai comme une soudaine envie de gerber, quel dégoût, ça pue la preuve fabriquée de toute pièce, pourquoi la police à mis aussi longtemps pour nous parler de cette soit disante vidéo de la RATP, je ne savais pas que la RATP avait des caméras de vidéo surveillance à raz du sol Bd Caumartin ?

Ne nous maquilleraient-ils pas la vérité, ces empaffés ?

Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 14:07

Les événements récents me font penser à ce bambin, assis seul sur cette immensité sableuse de la mer à marée basse, qui frappe le sable mouillé avec sa petite pelle en plastique en voulant faire remonter l'eau de la mer.

Je sors d'un conseil national du parti de gauche, où quasiment rien n'a été dit concernant l'EUROPE, cela est stupéfiant, alors que toute l'Europe du sud est dans une situation près insurrectionnelle, situation amenant systématiquement le fascisme au pouvoir, nous en avons tous le terrible souvenir, l'histoire hoquette et se répète invariablement.

La sortie de l'Europe et de l'euro préconisée par certains et contre productive à la révolution systémique attendue, car isolée, la France serait instantanément la proie des spéculateurs de tous bords, pour la simple raison que nous n'avons aucune possibilité de vivre et d'évoluer en autarcie, nous ne pourrions pas fermer nos frontières, c'est l'évidence même.

Certes il nous faut trouver une réponse aux agressions permanentes de l'oligarchie, les propositions sérieuses ne font pas florés, et la volonté d'action semble tétaniser nos esprits les plus affûtés, que se passe-t-il réellement ? Si certain de mes lecteurs ont une petite idée, merci de nous en parler.

Voici quelques réflexions, certes guère originales, mais qui ont le mérite de repositionner nos interrogations et doutes.

Le pouvoir détenu par les politiques n’est qu’une vitrine pour apaiser les populations, ils n’ont, dans ce système capitaliste-fasciste, aucun pouvoir sur le devenir de l’économie et des peuples. Les enjeux financiers sont tellement importants que le politique, toujours dans ce système, applique les ordres en provenance de l’oligarchie et est condamné à les exécuter, pour vous en convaincre, s’il en est nécessaire, il vous suffit d’observer l’outrecuidance de madame Laurence Parisot, elle même n’étant qu’une courtisane de la ploutocratie régnante, cela est vrai dans tous les états et nations européennes, Mme Merkel n'est elle même que la marionnette de l'oligarchie fasciste allemande, et partout ailleurs idem.

C'est donc bien pour cela qu'il nous faut répondre à cette crise systémique et à l'abandon des politiques par une Révolution qui n'a que comme but de faire tomber le système capitaliste-fasciste, aucune autre alternative n'est la solution.

Vouloir ménager la chèvre et le choux tel que le fait à l’heure actuelle le Front de Gauche et les partis et associations le constituant, en voulant faire une révolution par les urnes à l’image des populations d’Amérique latine est une tromperie à l’endroit de ses militants et sympathisants, nul pouvoir aux ordres de l'oligarchie ne laissera se reproduire ce qu’il s’est passé dans les pays latino-américains, les répressions policières amèneront le chaos et la guerre civile qui précédera la prise de pouvoir du fascisme politique.

Le seul moyen de faire tomber le fruit trop mûr du capitalisme financier et de le pourrir par le cœur, et j’oserais dire par la queue, ceci afin qu’il tombât de l’arbre, et comment le pourrir par le cœur en Europe sinon qu’en réalisant un coup de force au Parlement européen.

Nous devons penser à créer en nos seins des commandos de choc, servant à protéger nos militants et représentants tant au niveau national qu'au niveau européen.

Le coup de force doit se réaliser en gagnant la majorité du Parlement européen et en déclarant la Commission et le Conseil européen forclos, puis en nommant en son sein un gouvernement européen provisoire ayant pour tâche de nommer une constituante européenne rédigeant les lois régaliennes de l’Union des États et Nations indépendants d’Europe.

De prendre le contrôle de la BCE lui retirant son indépendance pour la mettre au seul service du gouvernement européen et de ses mandants (les Peuples au travers de leur États et Nations), en abolissant tous les traités et accords depuis celui de Rome et en réécrivant le devenir des Peuples et des institutions européennes.

Pour ce faire il faut que tous les partis radicaux de gauche d’Europe s’unissent dans un seul mouvement (GUE) et gagne les élections européennes, seul endroit où l’oligarchie et la ploutocratie n’ont aucune prise puisque n’ayant ni police, ni armée attachée au pouvoir des institutions européennes.

 

Repost 0